• Texte onzième, "Nouvelle Année"

    Texte onzième, "Nouvelle Année"

    Et je me dis que 2016 sera meilleur. Que je vais faire des efforts, que tout s'arrangera, que mon état ne s'empirera pas.

    Mais dans le fond, je sais que je n'y crois plus. Je sais que je suis sur une pente glissante et que pour le moment, je ne peux pas remonter.

    Dans quelques heures, je vais m'obliger à souhaiter une "Bonne année" ou des "Meilleurs vœux" à une dizaine de personne. Je suis une hypocrite. Hypocrite dès le premier jour de l'année. Et je dis que je vais faire des efforts sur moi-même.

    Au final, plus minuit approche et plus je me dis que le temps n'existe pas. Le temps a été inventé de toutes pièces par chacun, le temps n'est pas comparable. Alors pourquoi est ce que tout le monde compte en minutes, en heures, en année ? De plus tout cela recommence ; dès que l'un est fini, le suivant prend le relais. Je trouve cela un peu inutile. Mais le temps me rassure, alors je mets mon espoir dedans. Parce qu'on m'a dit que c'était lui qui cicatriserait mes blessures. J'attends toujours, mais je fais preuve de patience cette fois.

    Peut être est-ce la dernière fois que je "fête" un Nouvel An.

    Je ne sais pas pourquoi est ce que je suis si pessimiste. Des pressentiments dans tous les sens pour l'année à venir. Du bon, du mauvais, des surprises, des déceptions à n'en plus finir, des attentes, des essais, des mots, des angoisses, des chutes, des amours. Je n'ose pas le dire, mais je m'attends à tout.

    2015 a été tel un éclair. Je n'ai rien vu passer. Je n'ai peut-être pas su profiter de ma première année de lycée, des vacances d'été que j'ai passées cloîtrée chez moi en pleurant la plupart du temps, j'ai tellement angoissé de ma rentrée en première dans un nouveau lycée que je n'en garde presque que des souvenirs négatifs. Et maintenant ? L'année est terminée. Une autre va suivre, va commencer. Je sais qu'elle s'écoulera encore plus vite que la précédente, c'est pour ça que je cherche à changer certaines choses. Je ne veux plus me souvenir du passé. Je veux vivre, je veux être heureuse, je veux évoluer mais sans en devenir une autre, je veux m'épanouir, étudier, apprendre, savoir, connaître, découvrir des dizaines d'autres choses. Je veux du neuf dans ma vie, je veux tout effacer pour repartir sur de nouvelles bases solides, je veux me tromper, je veux essayer, je veux tomber et me relever, je veux oublier, je veux réussir, je veux avancer. J'ai beaucoup d'espoir dans les mois à venir et je n'arrive plus à le cacher aujourd'hui. J'aimerais laisser derrière moi les critiques, les préjugés que l'on m'a attribués arbitrairement, les idées que l'on s'est faites de moi. Je ne dis pas que je ne suis plus celle que vous croyez ; je tenais juste à prévenir qu'il y a des chances que votre vision de moi soit bouleversée.

     

    J'aimerais croire que je vais réussir à avoir cette personne juste pour moi, dans mes bras ; mais je sais que c'est inutile, alors que je garde mon espoir pour d'autres choses. J'aimerais réussir mon année scolaire, je m'en donne les moyens, je me dis qu'il n'y a pas de raisons. J'aimerais avoir de meilleures relations avec les autres, mais je n'y arrive pas. J'essaie de mettre des mots sur ce sentiment étrange, de dégoût presque, que j'ai pour les autres Humains, mais rien à faire, je n'y parviens pas, sans même savoir pourquoi. Je cherche encore, et je chercherai toute une année si besoin. 

    2016 sera l'année des possibles. Je réaliserai mes projets, je parviendrai à laisser mourir Alex une bonne fois pour toute, cette fois, j'y crois. Je suis motivée à repartir sans la peur et les larmes, je sais que c'est ce qu'il aurait voulu et ce sera la dernière chose que je ferai pour lui.

     

    J'essaie de faire venir de mon cœur ce que j'écris, mais je n'arrive pas à comprendre si c'est le cas ou non. Suis-je honnête ou hypocrite ? Je ne le sais pas...

    J'ignore si je dois ou non vous souhaiter des vœux, une bonne année, et utiliser ces petites phrases toutes faites un peu vieillottes. Je tremble en écrivant ces derniers mots, mes derniers mots de 2015 certainement, j'aimerais écrire quelque chose de positif.

    Perrine, Estelle, Sophie, Lionel, Nell, Naomi, Alison, Jérémie, Clara, Noémie, Charlotte, Xavier, Noah, Joey, oui, je suis obligée de vous remercier. Vous m'avez soutenue cette année, vous m'avez fait rire, grâce à vous j'ai pu supporter une année tachée du deuil, merci. Un gigantesque merci à vous. Je ne sais pas si je pense vraiment cette phrase et je sais qu'il est encore trop tôt, mais bonne année à vous tous. ♥

    Texte onzième, "Nouvelle Année"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :