• Poussière 18 - "D'une pertinente violence"

    Peut-être égoïste de dire que les coups ne sont pas graves.
    On m'a donné des coups. Beaucoup. D'accord, ça fait chier, ça fait mal, ça fait des frais médicaux.
    Est-ce que je suis encore en vie ? Oui. Parce que les coups sont temporaires. Les traces sont temporaires.

    On m'a agressée, d'une nature totalement différente. Une approche psychologique, réfléchie, animale.
    Est-ce que je suis encore en vie ? Non.


    Parce que c'est cette violence sous-entendue, qu'on préfère ignorer, qui détruit.


    Et j'ai envie de m'insulter en écrivant ce texte de but en blanc, directement sur mon blog sans le préparer en amont, comme d'habitude. Des dizaines de femmes meurent sous les coups de leurs conjoints chaque année. Et j'écris ma peine et ma haine, utilisant un vocabulaire beaucoup trop maladroit qui minimiserait la violence conjugale. J'ai développé une phobie maladive de la violence, même lorsqu'elle ne touche que la fiction. Et pourtant, pas capable de m'exprimer.

    Pardon. Pardon d'avoir merdé. Pardon d'avoir été agressée. Pardon d'user de termes que je devrais garder dans le crâne. Pardon de toujours faire n'importe quoi


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Janvier à 20:40

    petite erreur dans le titre (violenve => violence)

    Sinon écoute tout le monde merde à un moment dans sa vie.

    Et quand des merdes te sont arrivées, autant externaliser. C'est pour ça que j'aime tant Guizmo (le rappeur), il raconte ses douleurs, son passé directement, sans filtres. Et je trouves ça beau. Comme ton blog.

    2
    Samedi 1er Février à 22:37

    Ma sale habitude d’extérioriser mes émotions d’un coup, sans même me relire. Merci. ;)

    Jte remercie de tes commentaires réguliers, ton soutien, tes compliments. Je n’y réponds pas systématiquement car je n’ai jamais les mots pour le faire. Mais sache que je les lis sans faute, avec une petite pointe de joie dans le cœur.

      • ClemCa
        Samedi 1er Février à 23:18
        ^^ Pas de problème. Ton blog est comme un vieux compagnon maintenant.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :