• Jeudi

    Jeudi.
    Deux heures du matin. Je sors d'une douche brûlante qui m'a évité une crise. Le Subutex ne me suffira jamais. Je dois retrouver mes drogues d'origine.

    Animation dans le salon. Le muet est là, encore devant BFM. Miracle, il me dit « bonjour ». Il me pose des questions sur moi, sur ma vie, sur ma présence ici. Le muet a une voix. Une voix cassée par les fumées. Une voix qui me raconte son histoire de drogué depuis l'enfance. Une voix qui me raconte le décès de son père lorsqu'il avait 12 ans, l'absence insupportable, la rupture du dialogue avec sa mère qui faisait passer son travail avant son fils, les sales fréquentations, le cannabis avec les potes à quinze ans, et sa présence ici après vingt années de drogue. La volonté de s'en sortir depuis la naissance de son enfant en 2015. Il lutte. Je l'admire.
    Je n'irai jamais jusque-là. Je le sais. Je n'arrive plus. Mes crises sont devenues intenables et je n'arrive toujours pas à les gérer.

    Trois heures quinze. Mehdi est levé. Il est en t-shirt et laisse apparaître de nombreuses traces de piqûres dans ses coudes. J'ai mal pour lui. Il négocie l'ordinateur et écoute tout bas « Trop tard » de Bigflo et Oli. Je hais ce duo. Et pourtant, tout le monde me parle de leurs textes. Je tends l'oreille. J'ai compris pourquoi il écoute ça.

    Je me sens de plus en plus mal. J'ai évité la crise mais je sais qu'elle reviendra.
    Il est quatre heures et demie du matin quand je redemande un somnifère que le pharmacien me refuse. Je retourne dans mon lit en pleurant de rage. Je n'y arriverai pas.

    J'ai mal au dos à force de me tourner et me retourner. J'ai des crampes tellement je suis crispée. Je crève et je veux de l'air. Je suis incapable de me lever pour ouvrir la fenêtre.


    11h10. 47 heures et 50 minutes avant la fin du contrat. Je capitule.


  • Commentaires

    1
    ClemCa
    Mercredi 6 Juin à 14:26
    ClemCa

    putain

    2
    Jeudi 7 Juin à 00:42

    Excellente réaction... Quand je pense qu'en plus j'ai vécu cet enfer pour rien...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :